Vie quotidienne dans les seventies




Souvenirs des choses


"de tous côtés, on n'entends plus que ça,
un air nouveau qui nous vient de là-bas,
un air nouveau qui nous fait du dégât,
et, comme moi, il vous prendra,
c'est une danse au rythme merveilleux,
à danser seul à quatre ou bien à deux,
avec un doux regard dans les yeux
Twist and twist, vous y viendrez tous,
Twist and twist, et vous verrez tous,
Twist and twist, le monde entier twister"

de mémoire, j'écris les paroles de ce super-twist
je vois encore Johnny et tous les Copains,
non je ne les revois pas, ils sont toujours là, présent, toujours!

d'ailleurs, avec Johnny, Entre-nous, rien ne finira jamais!

Mon premier twist, je l'ai dansé en classe, pour le départ en vacances 1961... j'avais 11 ans!

Objet fétiche



Le tourne-disques : le Teppaz

Né en 1908, Marcel Teppaz crée dans les années 30 une entreprise d'assemblage de matériels radio et amplificateurs à Lyon avec trois compagnons. En 1937, il lance une nouvelle affaire d'amplificateurs et 30 personnes s'installent dans des locaux plus vastes. Ce sera ensuite l'aventure fantastique du tourne-disque qu'il invente en 1941, puis de l'électrophone en 1946 (dont le modèle "Oscar" qui fut vendu à des millions d'exemplaires).
De 1955 à 1957, "Présence", valise proposée en quatre coloris, fait un tabac. 500.000 jeunes l'adoptent et la transportent dans leurs surprise-parties. Les modèles et les coloris se multiplient jusqu'à l'électrophone à piles en 1959. On le retrouve sur les bateaux, en camping, en pique-nique... 

Soyez "in"

chansons, disques, teppaz, musique, 45 tours, vinyle

Cette merveilleuse petite valise sonore qui a fait voyager la musique dans le monde entier fait alors danser toute une génération, dans les salons, sous les préaux, au fond des caves...
Jusqu'en 1968, le Teppaz vit son âge d'or: les formes plaisent, les coloris, jusqu'à 25, sont variés. Il est maniable, il ne pèse que 5 à 6 Kilos et c'est un modèle suivi.
En tout, ce fut pas moins de 111 pays qui furent conquis par le "Teppaz portable", ce qui valut à son auteur l'Oscar de la meilleure entreprise française à l'exportation en 1962.
Aujourd'hui, les tourne-disque Teppaz sont dans les greniers; ils ont rejoint les gramophones et les vieilles malles de voyage.


Disques 45 et 33 tours

chansons, disques, teppaz, musique, 45 tours, vinyles
Les disques 45 tours (ainsi nommés car ils tournaient à 45 tours par minute) ont été créés à l'origine pour alimenter les juke-box. Leur gros trou central permettait au bras mécanique du juke-box de les saisir et placer sur la platine.

Les 45 tours comportaient généralement quatre titres (deux sur la face A et deux sur la face B) et ont rencontré un succès très important chez les jeunes dans les années 60, notamment grâce à l'avènement du tourne-disque !

Le juke-box

chansons, disques, teppaz, musique, 45 tours, vinyles
Le juke-box est un élément incontournable pour les bars et cafés branchés des années 50 et 60. Dans les années 70, il commence à être délaissé puis oublié.
Le juke-box laisse alors la place à des modes d'écoute plus individuels, avec des baladeurs portables ou à la maison.

Les juke-box sont aujourd'hui devenus de véritables objets de collection très recherchés par les amateurs des années 40 à 70.

La boum!

musique, 45 tours, danse, jeunesse, 68, boum

Ha, danser, retrouver les copains! se débarrasser des croulants, n'écoutez que nos vedettes, échanger les disques, les posters....
Qui n'a pas twisté dans un garage ou au fond d'une cave? qui n'a pas échangé son premier baiser sur les lèvres, avec ou sans la langue? qui n'a pas cherché à flirter? qui n'a pas cherché à faire une touche?
Laquelle ne s'est pas fait des yeux de biche?
Ou est le mascara dans le quel il fallait cracher pour passer la petite brosse?
Adieu la choucroute, la laque et la brillantine...
Adieu la jupe à carreaux et à cerceau...
Biche, ô ma Biche, lorsque tu soulignes
Au crayon noir tes jolis yeux,
Biche, ô ma Biche, moi je m'imagine
Que ce sont deux papillons bleus!

Tabouret Tam-tam

Le designer ou son inventeur: Henry Massonnet
Malgré le choc pétrolier de 1973, le tabouret en plastique Tam Tam, créé en 1968, connaît un vif succès. Il se vendra à plus de 12 millions d'exemplaires.
Les photos de Brigitte Bardot posant sur l'un de ces tabourets ont sans doute beaucoup contribué à en faire un objet mythique.

Je suis sûre qu'on en trouve un chez vous!

Et bien figurez-vous que vous êtes toujours "in" car le Tam Tam est toujours vendu, mais s'est adapté à la modernité, et propose une station iPod intégrée. La classe!


 

Sergent Major

porte plume, buvard, encrier, école, ardoise, sergent major, communale, maitresse, tableau noir, chansons, disques, teppaz, musique, 45 tours, vinyles
Les petits écoliers des années 50 et 60 s'entraînaient quotidiennement à l'écriture avec les pleins et les déliés, en fonction de la pression exercée sur la plume. Pour ces élèves, "Sergent Major" reste immanquablement lié à l'écriture. A l'époque, l'écriture était un vrai critère de sélection.
Mode d'emploi: enfoncer la plume dans un joli porte-plume; moi, j'adorais les porte-plumes rouge; j'adore le rouge pour tous les accessoires de la vie courante. Revenons au porte-plume: quand la plume est neuve il convient de la sucer. Pourquoi, mystère pour moi à ce jour…. Si quelqu'un à une idée. Puis, on trempe dans l'encrier. Encre watermann, noire de préférence; mais il y en avait de la rouge et de la bleu-marine; du vert aussi, je crois mais là, pas question d'en avoir sur les cahiers.
On trempe sa plume juste à hauteur; on secoue un peu -attention aux taches d'encre dont je m'étais fait une spécialité- puis on pose sur la ligne du cahier et on trace, la tête penchée et en tirant la langue; c'est mieux.
N'oubliez pas de descendre le buvard à chaque fin de ligne Moi, j'aime les buvards rouges mais il n'y en a pas trop; ils sont publicitaires le plus souvent et donc gratuits. Ce qui fait qu'ils sont plutôt de couleur ivoire ou crème. Imprimer une publicité sur du papier rouge ça demande trop d'encre et de très bien noirs! Cela, je ne le savais pas enfin, je le sais depuis que j'ai travaillé dans les imprimeries toulousaines.
Après, on avait le crayon à papier et le taille crayons et pi la gomme et pi la règle et pi le plumier en bois et l'ardoise avec un petit bout de craie et une petite éponge ronde rigolote dans une boite ronde aussi. Et pi, j'avais une cartable qui était joli quand il a été neuf mais comme on le gardait longtemps et qu'il faisait plusieurs années d'école, il finissait pas avoir une drôle de tête! On le rapetassait avec des aiguilles. M'en rappelle, le cartable était comme une serviette à poignée à rayures rouges, bleues et vertes et un rabat qu'avait un liseré d'une couleur bête, c'est comme la brique du mur.
Mon cartable, j'y faisais attention, très beaucoup même....c'est pas comme mon petit frère: je me souviens qu'il passait juste la tête dans l'entrée et  ziu! on voyait passer le cartable qui glissait par terre et on entendait claquer la porte; le frérot était déjà dehors, ailleurs. Loin des devoirs en tout cas!
Le soir de la rentrée des classes, après que j'aie lu toutes les pages de mes livres, on les recouvrait de papier bleu. C'était très long!
Et comme il n'y avait pas de scotch, on fabriquait de la colle avec de la farine et de l'eau. Et on mettait aussi des étiquettes collées à la farine…

Solex, la demi-portion

Vélosolex
ou "le Noir" qu'on disait chez nous. Celui ou celle qui ne pouvait pas s'offrir un Vespa, roulait en Solex. Ca pétaradait fort! et puis dans les côtes, fallait assurer le coup de pédale.
Dans les descentes, on jouait les Fends la Bise en trouvant le moyen de placer ses pieds comme il faut à l'endroit précis où il fallait poser ses pieds... et oui... c'est un peu obscur et abscons... mais, seuls les afficionados savent.
Je n'ai jamais eu de Solex. Comme j'en ai déjà parlé, j'ai eu un motobécane bleu... pour aller à l'usine. C'est ainsi que se différenciaient ceux qui étaient à la fac ou ceux qui allaient chez le patron.
Solex est l'entreprise de mécanique créée vers 1905 par Maurice Goudard (1881-1948) et Marcel Mennesson (1884-1976) et connue pour ses carburateurs et son cyclomoteur, le Vélosolex.
En 1916, Marcel Mennesson fait une demande de brevet pour un moteur auxiliaire à explosion à loger au centre de la roue arrière, ce brevet lui sera accordé le 31 décembre 1917.
En 1918, Un second brevet est déposé il sera délivré en mai 1919 pour un deux-roues complet prévoyant : un cadre composé d'un tube unique de large section allant de la selle à la colonne de direction en passant par le repose pied, ainsi qu'une suspension avant par fourche pendulaire. Ces brevets ne seront jamais suivis d'une mise en production.
En 1940, Marcel Mennesson fait réaliser un prototype de l'engin avec moteur à explosion situé sur l'avant. Les caractéristiques sont celles du futur Solex : cylindrée de 38 cm³, une transmission par galet, le cylindre décalé par rapport à l'axe de la roue et le carburateur à niveau constant alimenté par une pompe à membrane avec retour du surplus de carburant vers le réservoir. En décembre 1940, ce moteur est installé sur un vélo d'homme Alcyon à grandes roues de 700, couleur noir à filets blanc et rouge, c'est donc le premier modèle de VéloSolex.
En 1946, les premiers VéloSolex seront vendus en avril, ils sont produits dans une usine à Courbevoie à la cadence de 15 machines par jour et ils coûtent 13 600 FRF.
Après des rachats divers, en 1988, la production de Solex en France, à Saint-Quentin, s'arrête définitivement.
En 1998, le groupe Magneti-Marelli (Fiat) reprend la marque Solex. Il accorde au hongrois Impex une licence d'exploitation, mais cette aventure se terminera par une faillite.
En juin 2004, le groupe Cible rachète la marque en vue de commercialiser ce qu'il appellera l'e-Solex, ou Solex électrique, dessiné par Pininfarina et produit en Chine.
En 2004, le commerce des Vélosolex continue de façon active sur le site web de ventes aux enchères Ebay. C'est toujours le cas en 2012.
En 2006 commence la commercialisation par le groupe Cible de l'e-Solex  puis viens le VéloSolex, vélo à assistance électrique pliant.
En 2011, lancement du Solexity, vélo à assistance électrique avec des grandes roues de 26 pouces.
Succès d'une marque déposée
Solex, Vélosolex et Solexine (carburant développé par BP à la demande de la société Solex) sont des marques commerciales déposées, propriété groupe Cible, qui en a acquis l'exclusivité. À ce titre, ces termes doivent s'écrire avec une majuscule et, en vertu des dispositions de l'article 714-6 du code de la propriété intellectuelle, le propriétaire s'oppose formellement à leur usage générique.
D'origine obscure, les deux syllabes " Solex " ont un indéniable pouvoir de séduction. Trois ans après Solex naissaient en Suisse les montres Rolex ; dans les années 1930, apparaissent les caméras Bolex, également suisses, et aux États-Unis : les plastiques Molex.
Pour le carburant, un simple mélange d'essence et d'huile pour moteurs deux-temps fait l'affaire, mais il faut chaque année ou tous les 4 000 km décalaminer, opération qui prend environ une demi-heure. Un carburant en bidon nommé Solexine affirme éviter cet inconvénient. Le Vélosolex peut d'ailleurs être muni en option d'un fixe-bidon pour la Solexine sur sa fourche avant. Les mœurs de l'époque font qu'aucun cadenassage du bidon ne sera proposé, ni apparemment requis.
La Solexine (qui était distribuée par BP) était habituellement vendue dans des bidons jaunes et verts d'une contenance d'un litre. C'est un mélange pré-dosé à 6 % d'huile au litre d'essence plus quelques additifs. L'essence utilisée était du " sans plomb ".
La consommation modique du Vélosolex sera mise en exergue dans sa publicité avec ce slogan à la fin des années 1960 : " 1 sou (c'est-à-dire cinq centimes de franc) le kilomètre ".
Actuellement un mélange à 2 % dans du sans plomb 95 suffit du fait de la performance de l'essence et des huiles.
Le distributeur de Solexine était également courant dans certaines stations-service de province. En fait, il s'agissait d'une pompe à main qui assurait le mélange essence-huile. Les distributeurs de mélange étaient courants dans les stations-service et la plupart des modèles permettaient de doser la quantité d'huile à incorporer à l'essence.
La pièce la plus coûteuse (95 euros environ, neuf) et la plus fragile du Vélosolex est le volant magnétique qui se trouve à sa gauche (et donne au moteur sa forme cylindrique) : une chute sur la gauche casse net le carter en simple plastique et le volant. Aussi, beaucoup de propriétaires de Vélosolex prennent-ils le pare-chocs chromé optionnel. Il existait aussi un enjoliveur de montant de selle (aluminium), un repose pieds en aluminium, un tablier (grosse bavette) protégeant des projections de boue, des réservoirs additionnels, des porte-bidons de solexine, et bien d'autres options trop nombreuses pour être nommées en totalité.
Le condensateur présent dans les allumages des cyclomoteurs est une pièce fragile qui doit être remplacée fréquemment (tous les deux ans environ).
Osselets

Les osselets

Nous y avons, tous, joués. Jeux simples et super parties acharnées.
Ce jeu  existe depuis très longtemps, depuis l'antiquité. J'aimais beaucoup de ce jeu; mais c'était facile de gagner! Saviez-vous que ce jeu existe depuis l'Antiquité? Il y a même des gravures ou des sculptures qui représentent des personnages et des dieux de la mythologie grecque en train d'y jouer.
La photo de la sculpture que j'ajoute représente une  joueuse d'osselets, musée du Louvre, Paris, vers 500 avant Jésus-Christ
Elle joue au "jeu du cercle". Un cercle était tracé au sol. Les joueurs, tous placés à la même distance du cercle, devaient lancer leurs osselets à l'intérieur du cercle en essayant de déloger ceux des adversaires.
Chacun avait sa méthode. Il y a plusieurs variantes. Mais, si à l'origine de l'invention du jeux, les osselets, cinq en tout, étaient en os de mouton, puis en plomb, de nos jours en plastique. J'espère que c'est un plastique dur et lourd. Il faut sentir l'osselet dans sa paume claquer. Nous sommes des pro! On joue à 5 osselets dont un est rouge, le nom change selon les villes.
Ce jeu se joue assis par terre, en tailleur. Tout d'abord il faut savoir qu'on ne peut toucher les osselets gris (4) que quand le rouge (la reine ou la mère pour les uns, nous disions le chef) est en l'air. Le rouge ne doit jamais tomber par terre.
Le jeu de base s'appelle "la balayette"
Lancez les osselets au sol et prenez le rouge. Puis, lancez l'osselet rouge et attrapez un osselet gris dans la main avant de rattraper l'osselet rouge. Ce n'est pas grave si on n'y arrive pas du premier coup, ce qu'il ne faut surtout pas, c'est que l'osselet rouge tombe. Répétez cela jusqu'à ce que tous les osselets gris soient attrapés un par un.
Il faut refaire la même chose, mais cette fois il faut les attraper deux par deux. Puis trois osselets en même temps puis celui qui est tout seul. Puis les quatre. Pour cela vous pouvez les rapprocher mais en lançant la reine bien sûr. Si le joueur fait tomber le rouge, il a perdu et c'est à l'autre joueur de jouer. Il reprendra sa partie là où il a perdu.
Si on joue sur la terre, bien souvent on se racle les ongles, les doigts en ratant l'attrapage sur le sol; les doigts sont vite sales! on a de la terre sous les ongles.
Il y a quelques variantes à la balayette
Creux et bosses
Il faut dire "creux" ou "bosses" avant de lancer les osselets. Lancez le rouge et retournez ceux qui ne sont pas du bon côté (un par un) et rattrapez le rouge ou encore dit la Reine. Cet exercice, je vous en parle mais je n'y ai pas vraiment joué souvent.
Tête de mort
Placez les osselets gris entre chaque doigt. Placez la reine sur le dos de la main. Lancez-la et rattrapez-la, puis rassemblez les osselets dans la paume des mains sans les faire tomber  en bougeant les doigts.
Le cigare et la cigarette
Placez les osselets sur le majeur au dos de la main. Lancez d'un coup et rattraper avec la même main.  Ceci n'était pas trop facile à réaliser.                                                                                                                                                                                     
Le mur   
Placez la main qui ne lance pas le chef en position de mur. Lancez le rouge et avant de la rattraper, faites passer un osselet de l'autre côté du mur. Recommencez jusqu'à ce que tous les osselets soient passés.
Le grand mur
C'est le même jeu, mais c'est au-dessus de la jambe qu'il faut faire passer les osselets. Et alors, là, bonjour l'équilibre.
Le saucisson
Placez les osselets gris en ligne en les espaçant de la largeur d'une main.
Lancez la reine et faites comme si on coupait un saucisson avec la tranche de la main et rattrapez la reine. Recommencez jusqu'à ce que tout le saucisson soit tranché.

.
Le saucisson sec
C'est le même jeu, mais les osselets sont serrés. Alors il faut les séparer avant de couper. Pas très facile, croyez-moi.
Le grand saucisson
C'est le même jeu que le saucisson, mais lorsque vous avez tout coupé, il faut couper deux tranches d'un coup, puis trois. Toujours sans faire tomber la reine. Et là, ça devient très dur.
La tour Eiffel
Prenez la reine, debout, entre le pouce et l'index. Serrez tous les osselets gris dans votre main. Lancez la reine et posez vite les osselets au sol avant de rattraper la reine. Puis faites le contraire, lancer la reine et ramasser tous les osselets avant de rattraper la reine.
Le pont
Faites un pont avec votre pouce et votre index. Lancez la reine et poussez un osselet gris sous le pont. Faites passer les osselets un par un sans faire tomber la reine.
Le puits
Prenez la reine entre le pouce et l'index. Le trou, c'est le puits. Placez un osselet sur le dos de la main. Lancez l'osselet et faites-le tomber dans le trou. Faites passer tous les osselets un par un. Puis lancez la reine et ramassez tous les osselets d'un coup avant de la rattraper.
Liens: www.osselets.com
qui m'a aidé à revoir les noms et les figures. Tous les dessins représentant les figures ci-dessus sont sur ce site.



   



HAUT





































































































































































Un roman d'amour à Toulouse

Par Josyane JOYCE

Gratuit, à télécharger





































































































































































HIPPIES


Copyright © 2010. Tous droits réservés.
Josyane JOYCE
Mentions Légales
www.josyanejoyce.com
www.boutique-josyanejoyce.com
www.legende-des-siecles.com

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.joyce-voyance.com
www.gifs-joyce.com
www.on2nocives.com